Actualités

Un nouveau financement européen

Minéralogiste et spécialisé dans l'étude des mécanismes de déformation plastique des géomatériaux, Patrick Cordier, professeur à l'Université de Lille et chercheur à l'unité matériaux et transformations (UMET) a obtenu un financement du Conseil européen de la recherche (ERC) (Advanced Grant) pour son nouveau projet (intitulé « Rheology of earth materials : closing the gap between timescales in the laboratory and in the mantle »  − TimeMan). Ce projet bénéficie d'un financement pour cinq ans.

Le déplacement à la surface de la terre des plaques tectoniques résulte de vastes mouvements de convection qui s’étendent jusqu’au noyau et permettent d’évacuer la chaleur interne de notre planète. Comprendre cette dynamique implique de bien connaitre les mécanismes de déformation des roches. Dans la nature, ces déformations se font à des vitesses extrêmement lentes et à l’échelle des temps géologiques. Or les expériences de laboratoire se font nécessairement à notre échelle de temps, c’est-à-dire à des vitesses de déformation bien supérieures de plusieurs ordres de grandeur. L’extrapolation au comportement du manteau terrestre des lois empiriques venant de ces expériences est donc questionnable.

Le projet TimeMan propose une approche radicalement différente qui prend en compte les mécanismes physiques de la déformation et leur cinétique propre. En utilisant une nouvelle génération de machines permettant des tests mécaniques à l’échelle nanométrique, le projet TimeMan permettra pour la première fois de cibler les mécanismes élémentaires de déformation à l’œuvre dans le manteau terrestre. Ces observations seront combinées à de la numérisation numérique avancée qui permettra d’élaborer de nouvelles lois rhéologiques plus robustes et plus applicables aux conditions « naturelles ». Ces lois pourront directement être incorporées dans les modèles géophysiques de convection.

C'est le second ERC Advanced Grant que reçoit Patrick Cordier. En 2011, ce professeur à la faculté des sciences et technologies avait obtenu la même distinction pour son projet de recherche Rheoman (« Multiscale Modelling of the Rheology of Mantle Minerals »).

 

 


Liens associés

Actualités en relation

Patrick Cordier élu président de la société IMA

À Melbourne en Australie, le professeur Patrick Cordier a été élu président de la société internationale de minéralogie IMA pour un mandat de deux ans.

27/08/2018