Actualités

Un « super wifi » obtenu par des chercheurs lillois !

Des chercheurs de l'institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (IEMN) viennent de démontrer la faisabilité d'une liaison sans fil ultra-rapide. Avec l'arrivée de la 5G massive d'ici 2025, les réseaux sans fils vont devoir en effet acheminer de très haut débits jusqu'à nos smartphones. Une rupture technologique est donc nécessaire dans les communications sans fils.

Les techniques de l'optique (fibres optiques), couplées à celles de l'électronique (semi-conducteurs rapides) permettent de relever ce défi. C'est ce que vient de montrer l'équipe de l'IEMN. Un nouveau standard, une sorte de "super-wifi" en gamme térahertz vient de voir le jour, dont une première démonstration expérimentale vient d'être obtenue sur le campus lillois. Elle utilise des composants semi-conducteurs développés à l'IEMN.

Cette avancée s'est déroulée dans le cadre de projets − Agence nationale de la recherche (ANR), contrat plan État-région (CPER) Photonics −, et contribue également au développement du HUB 3 « Digital World 3 du projet I-Site Université Lille Nord-Europe.