Actualités

Sciences politiques : premier laboratoire international associé

Cette nouvelle structure prendra la forme d'un laboratoire international associé (LIA). Nommé « Pratiques informelles du politique » (Principe), il s’agit du premier LIA en sciences politiques en France, et également le premier en sciences humaines et sociales de l'Université de Lille. Il capitalisera ainsi sur des liens tissés depuis près de dix ans en matière de formation des étudiants, de co-tutelles de thèse et de collaborations scientifiques entre les deux partenaires : le centre d’études et de recherches administratives politiques et sociales (Ceraps − CNRS/Université de Lille) et le centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS − Université de Montréal), qui sont tous les deux renommés pour leurs recherches dans cette thématique, et partagent un certain nombre de questionnements scientifiques.

L’un des enjeux du projet est de faire reconnaître la place de ces pratiques informelles − qui s’inscrivent en dehors des règles, ou qui sont fréquemment basées sur des interactions personnelles −, dans le fonctionnement des régimes politiques contemporains. Cette dimension de la pratique politique pourrait être intégrée dans l’ajustement des formes d’exercice et de fonctionnement démocratique, ou dans les processus de participation politique citoyenne. Plus généralement, le projet va contribuer à étudier de manière conjointe, en France et au Canada, l’informalité de l’ordre politique du point de vue des citoyens mais également de l’action publique, à travers différentes enquêtes.

Ce laboratoire associé international contribue à la pérennisation des collaborations entre l’Université de Lille et l’Université de Montréal. Il permettra de nourrir les formations proposées par les deux institutions, notamment par la création d’une école d’été à destination des doctorantes et doctorants. En recherche, il permettra également des réponses communes aux appels des différentes agences scientifiques, québécoises, canadiennes, françaises et européennes, et ainsi contribuer au l’internationalisation de la recherche, un axe stratégique pour l’Université de Lille.

Le LIA Principe a été officialisé lundi 5 novembre à l’Université de Montréal en présence de Frédéric Bouchard, doyen de la Faculté des arts et des sciences (à gauche sur la photo), d’Étienne Pénissat, directeur du Ceraps (au pupitre), des coordinateurs Fabien Desage (Ceraps), et Martin Papillon, directeur du CPDS (au centre), et des chercheurs, doctorants et étudiants de ces unités de recherche et de formation.