Actualités

La SATT Nord investit dans le projet SieMPer

Ce financement va permettre la maturation d'un système reposant sur une invention protégée par un brevet. Ceci concernant un outil de mesure et les méthodes permettant la caractérisation des propriétés mécaniques des tissus et l’anatomie spécifique des patients.

Le Projet SIEMPER a pour objectif de développer un service en ligne permettant d’offrir une aide à la décision, pour la chirurgie pelvienne de traitement du prolapsus et adaptée à la spécificité du patient,  à partir des données médicales existantes et des modèles numériques d’évaluation des différents scenarii de soins. La paramétrisation de ces modèles permettra d’adapter les simulations aux spécificités des patients (anatomie et caractéristique mécanique) et aux méthodes du chirurgien (nature des implants, méthodes de fixation …) visant une réduction des risques de récidive en choisissant la technique opératoire la plus adaptée pour chaque patient.

Le projet ambitionne de proposer un système de support aux décisions des chirurgiens à travers  une plateforme en ligne. Après un transfert sécurisé des informations requises, un technicien s'occupera d'effectuer les simulations des différents scenarii proposés par le praticien et de lui fournir, après traitement, une visualisation 3D de l’anatomie spécifique du patient ainsi qu’une évaluation des réponse de chaque technique envisagée.



Actualités en relation

Une biothérapie contre Parkinson

La société d’accélération de transfert de technologie (Satt) Nord investit dans le projet GIFT3K.

27/02/2019

Des outils connectés pour un accouchement plus protecteur

La société d'accélération des technologies (Satt) Nord investit 279 300 euros dans le projet Maman.

06/02/2019

Maladies hépatiques : la Satt Nord investit dans un futur traitement

La société d'accélération du transfert de technologie (Satt) Nord investit 158 500 € dans le projet NASH.

21/01/2019

Faire glisser des liquides

Surfaces autonettoyantes, laboratoires sur puce… : un financement pour le projet GLISSACTIF.

27/09/2018

La Satt Nord investit dans le projet Neurovision

Le projet a pour but de traiter les signaux visuels en temps réel, en consommant très peu d'énergie.

05/09/2018