Actualités

Vaxinano, lauréat du prix de l’innovation 2018 dans le domaine de la santé.

Ce prix très concurrentiel, supporté par la Banque Public d'Investissement, récompense les projets phares de l'économie française portés par les start-ups et les PME.

Fondée en 2016, Vaxinano est une spin-off issue des travaux de recherche du Pr Didier Betbeder (unité mixte 995, Université de Lille, Université d'Artois, Inserm, CHU de Lille) initiés il y a près de 20 ans. Elle est spécialisée dans le développement de nouveaux vaccins pour le traitement des infections virales, bactériennes ou parasitaires en santé humaine et animale. Utilisant les nanoparticules comme vecteur de délivrance, Vaxinano propose des vaccins sans adjuvants, 100% bio-éliminables, administrables par voie nasale aux performances inégalées. Vaxinano se concentre sur des pathologies pour lesquelles il n'existe pas de vaccin à ce jour, qu'il s'agisse de santé humaine ou vétérinaire, ainsi que sur l'amélioration des vaccins existants pour lesquels la demande est importante.

Vaxinano exploite 3 brevets internationaux et a déjà la preuve du concept d'un vaccin efficace contre la toxoplasmose, une infection dont près de 3 milliards d'êtres humains sont porteurs et contre laquelle il n'existe aucun traitement sûr. Cette première mondiale obtenue sur une espèce cible, la brebis, est à présent complétée par une étude en cours sur des primates dont les résultats sont prometteurs.
Plus récemment, et à la faveur d'un projet européen Marie Curie, un nanovaccin universel contre la grippe inoculé par un spray nasal a été élaboré. Des nanovaccins contre la tuberculose, la salmonellose, la leishmaniose et la néosporose sont également en cours d'évaluation.
Hébergée à la faculté de médecine de Lille au sein de l'unité INSERM U995, et incubée par Eurasanté, cette société recevait déjà en 2017 le prix de la start-up la plus innovante au salon BioFit 2017 ainsi qu'un Seal of Excellence décerné par l'union européenne.

En savoir plus sur le concours 
Le concours d’innovation, financé par l’Etat via le programme d’investissements d’avenir, intégré au Grand plan d’investissement, est un dispositif de soutien aux entreprises (start-up et PME) opéré par l’ADEME, Bpifrance et France Agrimer, avec le soutien des administrations du ministère de la Transition écologique et solidaire, du ministère de l’Economie et des Finances, et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Réparti en deux vagues annuelles distinctes, ce dispositif annuel sélectionne, dans le cadre d’une procédure favorisant la compétition (452 entreprises candidates pour cette 1ère vague), des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française. Il permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600.000 € et 5 M€ et il contribue à accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions et technologies innovantes. Chacun des lauréats reçoit de 260.000 € à 2,1 M€, la moyenne étant de 605.000 €. Les 89 lauréats de cette première promotion sont répartis en 9 thématiques d’enjeux majeurs :

  • transport et mobilité durable ;
  • agriculture innovante ;
  • innover pour la qualité des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins ;
  • énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques ;
  • numérique ;
  • santé ;
  • sécurité et cybersécurité ;
  • French Fab ;
  • alimentation intelligente.