Actualités

Nicolas Duployez lauréat du prix des sciences pharmaceutiques

L'Académie nationale de pharmacie a décerné le prix des sciences pharmaceutiques 2018 à Nicolas Duployez, docteur de l'Université de Lille, pour sa thèse sur les leucémies aiguës myéloïdes (LAM), des cancers du sang particulièrement agressifs. Dans ces leucémies, des cellules immatures qui servent de base à la production des globules rouges et blancs et des plaquettes sanguines, prolifèrent de manière incontrôlée dans la moelle osseuse et le sang. Tous les ans, environ 2800 nouvelles personnes contractent cette maladie. La survie à cinq ans est voisine de 30 %.

Actuellement, le traitement repose avant tout sur la chimiothérapie, éventuellement complétée d’une greffe de cellules souches. Le choix du traitement repose principalement sur la capacité du patient à en supporter la toxicité et sur la présence d’anomalies génétiques identifiables. En effet, environ 15 à 20 % des patients touchés par ce type de cancer présentent des anomalies génétiques qui affectent un complexe indispensable à la production des cellules du sang, appelé core binding factor (CBF).

Mais pour que les anomalies affectant ce complexe donnent lieu à une LAM, il est nécessaire qu’il y ait des anomalies génétiques secondaires. La thèse de Nicolas Duployez a permis d’en identifier les mécanismes génétiques et moléculaires. Elle a porté sur une cohorte de plus de 200 patients (âgés de 1 à 60 ans) atteints de LAM avec anomalie du CBF.

Ces travaux ont permis notamment d’identifier un groupe de patients ayant un profil particulier d’anomalies secondaires, associé à une augmentation significative du risque de rechute. À terme, ces résultats pourraient ouvrir la voie à des nouvelles thérapies ciblant ces anomalies (ex. : modulateurs épigénétiques) et à mieux identifier et traiter les patients atteints de ce type de LAM (ex : intensification d’emblée de la chimiothérapie chez les patients à haut risque de rechute).

Ces travaux ont abouti à la publication de plusieurs articles originaux et ont depuis été confirmés par des équipes allemandes, américaines et canadiennes.

  • Titre de la thèse : « Étude des altérations génomiques acquises dans les leucémies aiguës myéloïdes impliquant le core binding factor » (dir. Pr Claude Preudhomme)
  • Praticien hospitalier, Nicolas Duployez a effectué sa thèse au sein du laboratoire d’hématologie cellulaire du CHU de Lille (Pr Claude Preudhomme) et au centre de recherche Jean-Pierre Aubert (Univ. Lille/Inserm/CHU Lille) dans l’équipe du Pr Bruno Quesnel (« Facteurs de persistance des cellules leucémiques »)