Actualités

La Fondation Université de Lille continue d’investir avec conviction dans l’excellence.

Le conseil d’administration a décidé que la Fondation : 

  • Investirait  200 000 euros  dans la future start-up OncoLightMedical 

Cette start-up a pour objet la dissémination internationale d’une nouvelle modalité de traitement du cancer du cerveau, basée sur une technologie unique au monde. Ces nouvelles modalités s’appuient sur la thérapie photodynamique (PDT). La PDT associe un médicament (le photosensibilisateur) et un dispositif d’illumination pour traiter sélectivement les cellules tumorales.
Porteur du projet : Maximilien Vermandel, maître de conférences / praticien hospitalier – physique médicale, Onco-ThAI Inserm U1189 / Université de Lille / CHU de Lille.

  • Soutiendrait  le projet « BELINDA », Better Life by Nutrition DuringAdulthood, par l’investissement sur 3 ans de 101.500 euros.

Le projet Belinda a pour objectif d’identifier les facteurs présents à l’adolescence du risque cardio-vasculaire de l’adulte jeune. L’étude épidémiologique d’ampleur « HELENA » sur 3.500 adolescents, rassemblant 9 pays européens, a permis d'avoir une "cartographie" complète du statut nutritionnel des adolescents (composition corporelle, consommation alimentaire, biologie (nutritionnelle, métabolique et génétique}, activité physique et condition physique). L’étude « BELINDA » a pour objet d’identifier les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire en réétudiant ces sujets 10 ans plus tard alors qu'ils sont adultes jeunes.
Les résultats de cette étude longitudinale unique pourraient impacter les politiques de santé publique et de prévention dès l'adolescence et identifier des profils à risque (médecine personnalisée) de maladie cardiovasculaire.
Porteurs du projet : Pr. Frédéric Gottrand (UMR U995 - Liric /Université de Lille / CHU / Inserm) / Equipe 4 "Nutritional modulation of inflammation and Infection"

  • Accompagnerait l’Année philologique à l’Université de Lille, un pôle de référence international pour les sciences de l’Antiquité  à hauteur d’un investissement de 165.000 € sur 3 ans

L’Année philologique est une revue bibliographique fondée en France en 1926 qui recense l’ensemble des publications qui touchent à l’Antiquité, dans les domaines de la littérature, de l’histoire ancienne et de la philosophie, sur les cinq continents. Maintenir en France et à Lille cet outil d’aide à la recherche - labellisé « collections d’excellence » (CollEx) – est essentiel pour les sciences de l’antiquité en France et pour la francophonie.
Porteurs du projet : Charles Delattre, professeur de langue et littérature grecques, Faculté des humanités, et Christophe Hugot, responsable de la bibliothèque des sciences de l’antiquité (BSA), Faculté des humanités.

 

 

A travers ces 3 décisions de financement prises  au CA de décembre 2019, la Fondation Université de Lille poursuit ses objectifs de :

  • Valoriser l’excellence de la Recherche
  • Soutenir l’accès aux marqueurs de l’excellence
  • Contribuer au positionnement de l’Université de Lille au meilleur niveau national 

Pour retrouver les informations sur la Fondation Université de Lille et les investissements précédents, n’hésitez pas à consulter le rapport d’activité 2018 et les pages web du site dédiées  à la Fondation Université de Lille