Actualités

L’Université de Lille moteur de la réflexion menée sur la blockchain dans l’éducation

Par ailleurs, l’Université de Lille se positionne en leader dans le domaine, en portant pour le Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse le groupe de travail numérique (GTnum) Blockchain Éducation France, et en représentant la France dans le partenariat européen de la blockchain pour le cas d’usage « Diplômes et certificats ». Les solutions expérimentées par Blockchain Éducation France, notamment avec Renater, s'inscrivent ainsi dans la réflexion française, européenne et internationale.

Si la blockchain bouleverse l’économie et l’industrie, pour l’éducation, cette technologie inspire, au niveau international, entre autres, le projet que tout citoyen puisse retrouver en ligne et partager de façon sécurisée, à tout moment de sa vie, ses certificats : diplômes, relevés de notes ou d’acquisition de compétences, attestations de formation continue, open badges…

Concrètement, l’usage de la blockchain s’inscrit dans une volonté de simplification et de sécurisation des processus d’attestation en donnant le contrôle de leurs certificats aux étudiants tout en réduisant la fraude.

Pour travailler sur ces applications, le 6 février dernier, Pierre Boulet, vice-président transformation numérique et Perrine de Coëtlogon, chargée de mission blockchain & éducation, co-porteurs du GTnum, organisaient une réunion technique au siège de l’Université de Lille.
L’objectif de cette journée de travail, qui réunissait chercheurs en informatique, ingénieurs, DSI et services de scolarité de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, était d’installer les nœuds de la blockchain ARK Éducation, développée par ARK.io.
Cette blockchain sera hébergée et gérée par un consortium d'acteurs de l'enseignement supérieur. Sa première application clé en main sera le service BCdiploma.com, permettant d'émettre des diplômes, attestations, certificats et open badges sécurisés et accessibles en ligne. Une partie des participants a travaillé sur divers scenari des demandes les plus fréquentes des étudiants, anciens étudiants et employeurs à la direction de la scolarité.

Prochains rendez-vous publics :

  • Présentation de l'infrastructure européenne de service blockchain, par le Partenariat Européen de la Blockchain, le 24 mars 2020 à Bruxelles
  • Conférence ePIC du 26 au 28 octobre 2020, https://epic.openrecognition.org/ 

Pour toute information, contacter : Perrine de Coëtlogon