Actualités

Prix André Lebrun 2021

Pour cette année universitaire (2020-2021), l’Asap, l'association de solidarité des anciens personnels de l'Université de Lille a délivré deux prix, d’un montant de 1200€ chacun, pour deux niveaux de formation : le niveau 1 (DUT/licence) et le niveau 2 (Master). 

Les personnes qui ont pu candidater sont tous des auditeurs de la formation continue de l’Université de Lille, en fin de parcours d’un diplôme national ou d’un diplôme inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Le jury apprécie de manière large les mérites des candidats : mérite académique, origine sociale et environnement professionnel, difficultés rencontrées et manière de les dépasser. 

Compte tenu de la qualité de leur dossier, qualité confirmée par leur excellente prestation orale, le jury a décidé, à l’unanimité, d’attribuer le prix André Lebrun à chacun des deux candidats. Ils ont tous les deux de très beaux parcours de vie et de formation que vous pourrez apprécier dans leur CV :

Après un Bac littéraire (option Mathématiques) et 2 ans de classe préparatoire, Madame PLAS obtient un Master de philosophie à l’Université de Bordeaux 3 puis un Master en Ressources Humaines et Responsabilité Sociale de l’Entreprise à l’IAE de Paris. 

Après un stage à la SNCF, elle commence sa vie professionnelle dans l’industrie du verre comme gestionnaire de ressources humaines (2012-2014). Le climat de travail rencontré et la qualité des relations avec ses collègues ne correspondent ni à ses attentes, ni à ses valeurs, que sont l’empathie, l’écoute et l’entraide. Elle est finalement conduite à quitter son poste. 

S'en suit une période de recherche d’emploi et de bénévolat (2014-2016 : aide aux devoirs auprès d’enfants, animation d’un atelier d’alphabétisation auprès d’adultes allophones, prévention des violences faites aux femmes, …). Ses expériences lui permettent de réaliser combien les difficultés langagières peuvent avoir des conséquences sur les apprentissages et, à plus long terme, engendrer des répercussions sociales. En échangeant avec les orthophonistes, elle découvre leur métier et élabore un projet de reconversion professionnelle : elle effectue un bilan de compétences et participe à un atelier de recherche d’emploi. Sa décision est prise.

Après 18 mois de préparation, Mme PLAS obtient le concours d’entrée du centre de formation de Lille. Suivent 5 années de formation (2016–2021), avec des trajets quotidiens en train entre son domicile en Cambrésis et le pôle de formation à Loos, beaucoup de travail et de sacrifices mais aussi une motivation totale, une curiosité pour des domaines nouveaux et une grande envie d’apprendre.

A la veille de l’obtention de son Certificat de Capacité en Orthophonie (CCO), Mme Plas a pour projet d’exercer son métier dans un cabinet en libéral dans le Cambrésis.

Originaire de Côte d’Ivoire, Monsieur Koffi a dû arrêter ses études en classe de 4ème , faute de moyens financiers. Il se dirige ensuite vers une carrière musicale. Inscrit au conservatoire d’Abidjan en formation musicale, il est membre d’un grand groupe d’Afro-Jazz de 1999 à 2002 comme leader vocal. 

La guerre qui éclate dans son pays l’oblige à partir. Il s’exile en Corée du Sud où il exerce le métier de chanteur et professeur de vocabulaire à l’Institut de langue française de Séoul. Ne pouvant obtenir d’asile en Corée, il vient en France où il réside depuis 2014.

Il obtient le statut de réfugié, valide une formation de conducteur d’engins, fait une formation en logistique, puis exerce le métier d’auxiliaire de vie scolaire de 2016 à 2018 dans le département du 95.

Autodidacte, mais ayant acquis une expérience importante par la pratique au sein de chorales et de plusieurs groupes musicaux, il est admis à l’Université de Lille après une validation des acquis professionnels au Centre de formation des musiciens intervenants. Il commence son parcours universitaire en 2018 en vue d’obtenir le diplôme universitaire de musicien intervenant. 

Parallèlement à sa formation, il travaille dans plusieurs associations comme l’ARA et la Barraca Zem, et préside une association culturelle pour la promotion du Gospel David School. Il est aussi chef de chœur et formateur de chorale Gospel. Bien implanté maintenant dans la métropole lilloise, il a par ailleurs des projets internationaux.

Créé en 2006, le Prix André Lebrun* de la « Formation Tout au Long de la Vie » est destiné à mettre en valeur le parcours remarquable d’auditeurs de la formation continue tout au long de la vie de l'Université de Lille. 

Il a pour but de valoriser :

  • la formation continue et les réussites qu’elle permet, 
  • celles et ceux qui, par cette formation ont pu avancer dans un projet personnel et professionnel, ainsi que tous les acteurs, formateurs et conseillers de la formation continue à l’Université de Lille.

* André Lebrun, ancien professeur de l’Université, a été un des promoteurs de la formation continue et de l’éducation permanente dans la région Nord-Pas-de-Calais et à l’Université.