Actualités

Ouverture des JO le 23 juillet - le saviez-vous ? Une de nos étudiantes sera présente à Tokyo

Afghane d'origine, Masomah Ali Zada sera présente dans cette équipe spécifique constituée pour la 2e édition consécutive, dans la discipline cyclisme, contre la montre.

Masomah a passé sa plus tendre enfance en Iran, là où sa famille a été contrainte de s'exiler alors que les Talibans étaient les maîtres de l'Afghanistan. C'est là-bas qu'avec sa sœur, elle apprend à faire du vélo grâce à son père. Au milieu des années 2000, elles reviennent en terres afghanes, Masomah tombe alors amoureuse du vélo. Appartenant à la minorité Hazara, sa vie en Afghanistan était déjà assez difficile en soi. Mais elle est devenue insupportable quand, avec un groupe de femmes dont sa sœur Zahra, elle a commencé à pratiquer le vélo en compétition.
Les femmes faisant du vélo en public sont très mal vues par la partie conservatrice de la population locale.

En 2017, cette fratrie a obtenu l'asile en France, où les deux sœurs ont pu s'entraîner sans crainte. Masomah a alors bénéficié du programme Pilot destiné aux étudiants demandeurs d'asile de l'Université de Lille.
Elle a ensuite pu obtenir une bourse d'Athlète Réfugié du Comité international olympique (CIO) pour les aspects sportifs. L'Université de Lille la soutient dans ses projets notamment en reconnaissant son statut d'étudiante sportive de haut niveau.

Localement elle est aidée et soutenue dans ses ambitions, dans son double projet sportif et d'études, par Thierry Communal enseignant à la Faculté des Sciences et Technologies.
Nous attendons avec impatience ses résultats et l'encourageons dans ses projets autant sportifs qu'académiques.