Formation

Trouver son financement

En fonction de votre situation, vous pouvez bénéficier de différents dispositifs et prises en charges. La Direction de la formation continue et de l'alternance se tient à votre disposition pour instruire votre dossier, éditer un devis et répondre à vos questions. Contactez-nous !

CPF - CPF Projet de transition professionnelle

Le CPF Projet de transition professionnelle remplace le Congé individuel de formation depuis le 1er janvier 2019. Il concerne tous les salariés.

Le CPF Projet de Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF).
Il permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation, afin d'acquérir de nouvelles compétences, en vue de changer de métier ou de profession. Pour en bénéficier, le demandeur doit justifier d’une ancienneté, en qualité de salarié, de 24 mois minimum. Seules les formations certifiantes sont éligibles au financement du CPF PTP.
Les frais pédagogiques et les frais liés à la formation sont assurés par le Fongecif. La rémunération du salarié est (en partie) maintenue. Plus d’informations sur le site du Fongecif.

Dispositifs de financement de la formation continue

  • Le plan de formation entreprise

Les employeurs peuvent financer tout ou partie des actions de formation dans le cadre du plan de formation.

  • Le compte personnel de formation - CPF

Le compte personnel de formation est utilisable tout au long de la vie active et est alimenté en heures pour suivre une formation qualifiante. Il intègre les heures de DIF (droit individuel de formation que vous avez pu acquérir). La mobilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. Les frais de formation et les fais annexes (transport, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par les OPCA, OPACIF ou l'employeur.
Accéder au site ministériel moncompteformation

  • Le CPF Projet de transition professionnelle

Il remplace le Congé individuel de formation depuis le 1er janvier 2019.

Le CPF Projet de Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF).
Il permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation, afin d'acquérir de nouvelles compétences, en vue de changer de métier ou de profession. Pour en bénéficier, le demandeur doit justifier d’une ancienneté, en qualité de salarié, de 24 mois minimum. Seules les formations certifiantes sont éligibles au financement du CPF PTP.
Les frais pédagogiques et les frais liés à la formation sont assurés par le Fongecif. La rémunération du salarié est (en partie) maintenue. Plus d’informations sur le site du Fongecif.

  • Le congé pour validation des acquis et de l'expérience - CVAE

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle peut, sous conditions, bénéficier de la validation des acquis et de l'expérience (VAE). Son expérience lui permet d'obtenir tout ou partie d'un diplôme afin d'évoluer professionnellement.

Plus d'informations sur le site du Service Public

Le projet personnalisé d'aide à l'emploi - PPAE

Le PPAE est une feuille de route définie en entretien avec les conseillers Pôle emploi. Il définit la nature et les caractéristiques de l'emploi que vous recherchez, en fonction des zones géographique et du niveau de salaire attendu.
En savoir plus sur le site Pôle emploi

Le programme plus régional des formations (PRF) conseil régional Hauts-de-France

Le conseil régional peut, sous certaines conditions, financer la formation que vous souhaitez intégrer dans le cadre du programme régional de formation (PRF enseignement supérieur).
Pour en savoir plus, contacter les conseillers en reprise d'études du service. 

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance, qui peut être à durée déterminée ou indéterminé. Il s'adresse aux jeunes de moins de 26 ans ou aux demandeurs.ses d'emploi de plus de 26 ans.
En savoir plus sur le site service Public

  • Le plan de formation

L'administration prévoit des actions de formation continue ayant pour but d'assurer l'adaptation au poste, les évolutions des métiers et l'acquisition de nouvelles compétences. Pour ces deux dernières catégories, la formation peut avoir lieu hors temps de travail.
En savoir plus sur le site Service Public

 

  • Le compte personnel de formation - CPF

Le compte personnel de formation est utilisable tout au long de la vie active et est alimenté en heures pour suivre une formation qualifiante. Il intègre les heures de DIF (droit individuel de formation que vous avez pu acquérir). La mobilisation du CPF relève de la seule initiative du salarié. Les frais de formation et les fais annexes (transport, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par les OPCA, OPACIF ou l'employeur.
Accéder au site ministériel moncompteformation

  • Le CPF Projet de transition professionnelle

Il remplace le Congé individuel de formation depuis le 1er janvier 2019. Le CPF Projet de Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF).
Il permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation, afin d'acquérir de nouvelles compétences, en vue de changer de métier ou de profession. Pour en bénéficier, le demandeur doit justifier d’une ancienneté, en qualité de salarié, de 24 mois minimum. Seules les formations certifiantes sont éligibles au financement du CPF PTP.
Les frais pédagogiques et les frais liés à la formation sont assurés par le Fongecif. La rémunération du salarié est (en partie) maintenue. Plus d’informations sur le site du Fongecif.

 

  • Le congé pour validation des acquis et de l'expérience (CVAE)

Toute personne ayant exercé une activité professionnelle peut, sous conditions, bénéficier de la validation des acquis et de l'expérience (VAE). Son expérience lui permet d'obtenir tout ou partie d'un diplôme afin d'évoluer professionnellement.
En savoir plus sur le site Service Public

  • Le développement professionnel continu (DPC)

Le DPC est une action annuelle et obligatoire de formation de pratique professionnelle destinée aux agents de la fonction publique hospitalière. L'action de formation peut être indemnisée en cas d'exercice libéral et remboursée selon certaines conditions.
En savoir plus sur le site de l'agence nationale du développement professionnel continu

Vous êtes artisan, exploitant agricole, commerçant, gérant de SARL, travailleur indépendant ou autoentrepreneur, vous exercez une profession libérale : compte tenu des statuts spécifiques de votre activité, les conditions d'accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières

Les organismes collecteurs propres

Les contributions pour le financement de la formation continue sont mutualisées par des organismes collecteurs, appelés fonds d'assurance formation (FAF) des non-salariés. Elles peuvent également être mutualisées auprès d'une section professionnelle d'un OPCA. Pour exercer leur droit à la formation, les travailleurs indépendants, les membres des professions libérales et les commerçants doivent s'adresser à l'organisme mutualisateur de leur contribution :

  • Association de gestion du financement de la formation des chefs d'entreprise (AGEFICE)
  • Fonds interprofessionnel de professions libérales (FIF-PL)
  • Fonds d'assurance formation de la profession médicale (FAF-PM)

Le développement professionnel continu (DPC)

Le DPC est une action annuelle et obligatoire de formation de pratique professionnelle destinée aux agents de la fonction publique hospitalière. L'action de formation peut être indemnisée en cas d'exercice libéral et remboursée selon certaines conditions.
En savoir plus sur le site de l'Agence nationale du Développement Professionnel Continu

L'alternance vous permet de valider une formation certifiante tout en effectuant un parcours en entreprise. L'alternance revêt deux formes : le contrat de professionnalisation et l'apprentissage.

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance, qui peut être à durée déterminée ou indéterminé. Il s'adresse au public jusuq'à 29 ans révolu.
En savoir plus sur le site du service Public

Le contrat d'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) entre un·e salarié·e et un employeur. Il permet à l'apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 1 à 3 ans.
En savoir plus sur le site Formasup