11 doctorants participerons à la finale regionale Ma these en 180 secondes à Lille

L'exercice s'inspire du stand up : chaque doctorant dispose de 3 minutes pour présenter - à un auditoire profane et diversifié - un exposé clair, concis et convaincant de son projet de recherche. Le tout avec l’appui d’une seule diapositive !

Le concours Ma thèse en 180 secondes, initiative conjointe du CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU) au plan national, donne la possibilité à de jeunes doctorants de faire comprendre au plus grand nombre des années de recherche. L'enjeu d'une telle manifestation est double : rendre la science accessible à tous et témoigner du dynamisme de la recherche française.

Les 11 candidats se rencontreront lors de la finale régionale qui se tiendra à Lille, mercredi 5 avril à 17h au siège de région de Lille (entrée gratuite sur réservation). Le ou la gagnant-e se qualifiera pour la finale nationale. Sur ces 11 candidats, 6 sont issus de l'Université de Lille :

  • Antolin Alexandre - Ravages de Violette Leduc, un cas de censure éditoriale dans les années 1950

  • Bouvot Simon - Production d'hydrogène par vapo-reformage de l'éthanol sur catalyseurs à base d'iridium sur cérine : analyse du vieillissement et optimisation des performances par dopage de la cérine

  • Carton Louise - comparaison de l'impact de l'intoxication alcoolique chronique, du binge-drinking et de la prise de benzodiazépines au long cours sur la cognition : modélisation préclinique et implication pharmacologique

  • De Vlieger Bertille - L'introspection et la compréhension des émotions

  • Hechelski Marie - Intérêt d'un amendement phosphaté sur des sols fortement contaminés par les éléments métalliques en vue d'élaborer à partir de biomasses végétales des catalyseurs hétérogènes supportés utilisables en synthèse organique

  • Toudic Beverley - La place du citoyen dans l’élaboration de la loi: étude comparée France-Italie-Suisse.

L'organisation de cet événement est assuré par la Comue Lille nord de France et le CNRS.

En savoir plus sur le concours Ma thèse en 180 secondes