_

Un projet intégratif et innovant pour créer la surprise et réinventer l’avenir

La première étape de la création d’ici 10 ans de l’Université Lille Nord-Europe (ULNE) vient d’être franchie : le projet d’Initiative d’EXcellence (IDEX) qui en constitue le socle a été déposé ce 28 novembre 2016 à l’Agence Nationale pour la Recherche.
Il est le résultat d’un intense travail collectif conduit depuis le mois de février dans une collaboration renouvelée et cohérente entre tous les établissements d’enseignement supérieur présents sur le territoire de la métropole lilloise.
Il est coordonné par un comité opérationnel de 4 personnes aux profils différents et complémentaires dont la composition même est exemplaire de l’esprit collaboratif qui guide l’IDEX ULNE. Le projet est fortement soutenu par les grands organismes de recherche (CNRS, Inserm, Inria) et les acteurs publics et économiques de la Métropole et de la Région. Il intègre désormais étroitement le CHRU et l’Institut Pasteur de Lille et s’ouvre à un partenariat fort avec l’Université de Leuven.
Un seul objectif guide notre équipe : proposer un nouveau modèle d’établissement à dimension résolument internationale, intégré à un campus nord-européen qu’il contribuera à faire naître, et qui revendique pleinement son ancrage dans le territoire des Hauts-de-France tout en servant les enjeux nationaux d’attractivité et de rayonnement de l’université et de la recherche françaises.
Le projet IDEX ULNE tire les enseignements des précédentes candidatures et repose sur une lecture différente du cahier des charges. Plus intégratif, le projet s’attache à mieux faire ressortir les forces spécifiques et significatives de notre territoire et à les mettre en synergie pour les décupler et les diffuser. L’excellence retenue dans le dossier reste définie sur la base de critères stricts et objectifs, mais a été réorganisée. Elle se situe très clairement au croisement de plusieurs disciplines et concerne tous les acteurs académiques. A cet égard, une coopération renforcée entre les sciences « dures », les sciences de la santé et les sciences humaines et sociales donne une dimension inédite au programme de recherche. Toutes les disciplines profiteront des innovations pédagogiques, anticipant ce que seront les universités dans 10 ans à l’ère du numérique et des nouveaux modes disruptifs de formation.
Outre l’excellence scientifique et l’internationalisation qui constituent le coeur d’une IDEX, les objectifs qui nous ont guidés sont le décloisonnement, la co-construction, la cohérence et l’agilité : entre établissements (université et grandes écoles notamment), entre disciplines, entre territoires, entre démarches scientifiques et pédagogiques, entre équipes opérationnelles, entre mondes académique et socio-économique... Notre équipe poursuit comme but ultime l’épanouissement des chercheurs et des étudiants de l’ULNE en répondant aux attentes et aux besoins de la société et du monde social, économique et culturel.
La dynamique est lancée, l’ambition collective est forte, les convictions d’excellence affirmées. Ce 28 novembre, nous vous détaillons le contenu de notre projet. Notre prochain rendez-vous est fixé en février 2017 pour le « grand oral ». D’ici là, nous comptons continuer de vous surprendre et vous convaincre de la pertinence d’une dynamique repensée au service d’une excellence renforcée et forte d’innovations majeures.

  Pr. Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille, sciences humaines et sociales et coordinatrice du projet IDEX ULNE

  Pr. Emmanuel Duflos, directeur de Centrale Lille

  Pr. Franck Dumeignil, directeur de l’Unité de Catalyse et Chimie du Solide (Univ. Lille / CNRS / Université d’Artois / Centrale Lille / ENSCL)

  Pr. François Pattou, directeur de l’Unité de Recherche Translationnelle sur le Diabète (Univ. Lille /Inserm / CHRU de Lille)


En savoir plus :
idex-lille-nord-europe.fr
Dossier de presse