TRUESSEC.eu : protection et la sécurisation des données privées

A l’ère du Big data, de la cybersécurité, de l’internet des objets connectés, du cloud, dans un monde numérique «virtuel» où le détournement d’appareils connectés et les cyberattaques défraient régulièrement la chronique, les citoyens européens se questionnent : comment sont assurées protection des données et confiance numérique des utilisateurs européens?

C’est à cette question que les législateurs tentent de répondre à travers la mise en place d’outils juridiques. Le recours à la certification et aux labels constitue une solution prévue par la loi, mais cette dernière n’a eu qu’un succès relativement limité à ce jour.
Dans ce contexte, comment les outils de certification, en matière de protection de la vie privée et de sécurité dans le contexte de l’usage d’internet, peuvent-ils contribuer à donner confiance aux citoyens ?

Le projet de recherche fondamentale européen, TRUESSEC.eu, impliquant l’unité de recherche du centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS) UMR 8026 (Université de Lille - Centre national de la recherche scientifique (CNRS)) contribuera à apporter des réponses concrètes à cette question de société.

L’équipe lilloise de Marcel Moritz issue de cette unité de recherche est responsable des aspects juridiques du projet, notamment l’élaboration d’un état de l’art et d’un catalogue de critères.
Les critères «juridiques» ainsi définis concernent par exemple :

  • la protection des données à caractère personnel : que deviennent ces données ? quelles sont les garanties offertes aux utilisateurs ?
  • la cybersécurité : quelles sont les mesures prises pour garantir la confidentialité et l’intégrité des données échangées chaque jour via internet ?
  • le droit de la consommation pour les achats en ligne via internet : comment le consommateur est-il protégé au niveau européen ?

Outre l’Université de Lille, le projet réunit deux autres universités européennes, l’«Universidad Politécnica de Madrid» (Espagne) et l’«Universität Graz» (Autriche), en charge notamment des aspects techniques et éthiques.

Par ailleurs, TRUESSEC.eu entend fédérer le plus grand nombre d’acteurs possible (entreprises, associations de consommateurs et de professionnels, autorités de protection des données comme la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), associations de défense des droits fondamentaux, etc…) par l’instauration d’un dialogue via la mise en ligne d’une plateforme d’échange et l’organisation de débats.

Financé sur un appel « Technologies de l’Information et de la Communication » (TIC), ce projet multidisciplinaire s’appuie sur des aspects de sciences humaines et sociales (études sociologiques et éthiques) avec un intérêt marqué pour le droit des personnes, afin de favoriser le succès des initiatives présentes et à venir en matière de confiance numérique.

Pour en savoir plus :
Le site internet du projet
Le communiqué de presse