Le projet Novel reconnu au niveau international

Le projet NOVEL porté par Vincent Castric, chargé de recherche au CNRS et Sylvain Billiard, maître de conférence à l’Université de Lille au sein du laboratoire Evo-Eco-Paléo (Unité Mixte de Recherche CNRS / Université de Lille) s’est vu octroyer dans le cadre d'une ERC CONSOLIDATOR GRANT un financement d’1,7 millions d’euros sur une période de cinq ans.

Cette bourse permettra de financer la formation de plusieurs jeunes chercheurs doctorants et post-doctorants et contribuera en particulier à l’équipement d’une serre de recherche et d’un plateau de biologie moléculaire.

Le projet a pour objectif l'étude des systèmes biologiques, entités complexes constituées de nombreux composants interagissant à des degrés divers au sein de réseaux plus ou moins intégrés. Si les organismes vivants sont le fruit de réseaux si complexes, comment peuvent-ils se modifier au cours du processus d’évolution ? Comment des innovations fonctionnelles peuvent-elles émerger si chacune des composantes du réseau ne peut évoluer librement sans entraîner des conséquences en cascade sur les autres éléments avec lesquels elle interagit ? Plus largement, la structure de ces réseaux biologique constituent-elle un frein ou au contraire un accélérateur du processus d’évolution ?

Le projet de recherche NOVEL «Co-évolution et émergence d'innovations fonctionnelles : diversification allélique et dominance au locus d'auto-incompatibilité chez Arabidopsis» aborde cette question fondamentale en se focalisant sur un système génétique particulier et relativement simple : l’auto-incompatibilité chez les plantes à fleurs qui est présent chez près de la moitié des espèces végétales.

Ce système permet la reconnaissance du soi et possède des analogues chez les animaux ou les champignons. Chez les plantes hermaphrodites, ce système agit lors de la pollinisation et empêche le risque de consanguinité par une reconnaissance et un rejet spécifique du pollen provenant de la même plante.

Les travaux récents de l’équipe ont contribué à mieux décrire tant les partenaires moléculaires qu’il implique que ses conséquences écologiques. 

Le projet NOVEL vise à comprendre et analyser les interactions entre ces partenaires moléculaires et les contraintes qu'elles imposent sur l'évolution de ce système.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'European Research Council (ERC).