Aller au contenu

Des projets reconnus pour leur excellence

L’Université de Lille offre un cadre stimulant pour tous les types de recherche, du fondamental à l’appliqué, des projets de recherche individuels aux consortiums internationaux de recherche à grande échelle. Elle fait bénéficier les porteurs de projets d’un accompagnement dédié.

350

projets accompagnés et déposés en 2020

291

contrats de recherche et prestations signés en 2020

Projets européens

Laboratoires d'excellence

L'excellence de la recherche de l'université est reconnue à travers les projets du programme d’investissements d’avenir (PIA). Le PIA est une démarche originale qui prépare la France aux défis de demain en plaçant l’excellence, l’innovation et la coopération au cœur de ses priorités. L'Université de Lille est porteuse de quatre laboratoires d’excellence (Labex).

Contrats de plan État-région (CPER)

Au travers un contrat pluriannuel (2021-2027), l'Etat et la région s’engagent sur la programmation et le financement pluriannuels de projets important tels que la création d’infrastructures ou le soutien de filières d’avenir.

Voici quelques exemples de projets dans lesquels l'université est impliquée :

ARIANES Association de Recherche et Imagerie Avancée en Neurosciences et Santé mentale

Par le biais de l’exploration des pathologies neurologiques et psychiatriques, le projet ARIANES permettra l’identification de biomarqueurs qui alimenteront des algorithmes d'intelligence artificielle (IA) pour améliorer la lecture des imageries du réseau des 22 IRM 3T de la région Haut de France.

Ce CPER rejoint les axes de recherche du Hub I-Site "Santé de précision".

Coordination : Jean-Pierre Pruvo (CHU de Lille)

Etablissement principal : Université de Lille

Partenaires : CHU d'Amiens, CHU de Lille, Université de Picardie Jules Verne, Inserm

ECRIN Environnement Climat – Recherche et Innovation

Le projet ECRIN ambitionne de mieux comprendre en quoi le changement climatique et plus largement les changements environnementaux (qualité de l’air, de l’eau…) liés à l’activité humaine affectent notre santé et la biodiversité. La compréhension de ces impacts représente un enjeu majeur de l’échelle régionale à celle du globe. Grâce à l’observation des modifications de notre environnement, nous pourrons proposer des mesures adéquates d’adaptation ou d’atténuation, afin de faciliter la transition énergétique et environnementale, qu’il s’agisse d’innovations technologiques, de politiques d’aménagement du territoire ou d’accompagnement de nouvelles pratiques collectives ou individuelles.

Ce CPER rejoint les axes de recherche du Hub I-Site "Science pour une planète en mutation".

Coordination : Hervé Delbarre (Université du Littoral Côte d'Opale), Coralie Schoemaecker et Pascal Touzet

Etablissements principaux : Université de Lille et Université du Littoral Côte d'Opale

Partenaires : Université de Picardie Jules Verne, Université Technologique de Compiège, Université Polytechnique des Hauts-de-France, École Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL), IMT, INERIS, Institut Pasteur de Lille, CHU de Lille.

EE 4.0 Energie électrique 4.0

L’objectif du projet EE 4.0 est de rendre l’énergie électrique adaptable aux besoins, flexible, disponible et durable. Il se caractérise par ouverture vers les nouvelles technologies et les sciences humaines et sociales seront impliquées sur les aspects économiques et sur l’acceptabilité des nouveaux usages.

Ce CPER rejoint les axes de recherche du Hub I-Site "Monde numérique au service de l'humain".

Coordination : Stéphane Clénet (ENSAM)

Etablissement principal : ENSAM

Partenaires : Université de Lille, Université d'Artois, Université de Picardie Jules Verne, Université Polytechnique Hauts-de-France, Université Technologique de Compiègne, YNCREA

ENHANCE Embedding a Human Dimension in Cultural Heritage

Le projet ENHANCE propose de développer, à partir de synergies entre sciences humaines et sociales, sciences cognitives et sciences du numérique, une approche scientifique à forte potentialité de transfert vers la société, des relations entre patrimoine culturel, histoire et cognition plaçant l’individu au cœur de la démarche scientifique et des réalisations technologiques. Le but est de permettre des reconstitutions numériques réalistes en lien avec l’histoire des Hauts-de-France et interfacées avec la TGIR national Huma-num.

Ce CPER rejoint les axes de recherche du Hub I-Site "Cultures, sociétés et pratiques en mutation".

Coordination : Laurent Sparrow et Stéphane Michonneau

Etablissement principal : Université de Lille

Partenaire : CNRS

Recherche hospitalo-universitaire (RHU)

L'action recherche hospitalo-universitaire en santé (RHU) vise à soutenir des projets de recherche translationnelle en santé ou de recherche clinique, qui pourront s'appuyer sur des recherches fondamentales en biologie, en épidémiologie, en sciences sociales ou en économie de la santé.

Le projet WillAssistHeart porté par Sophie Susen vise à proposer de nouvelles stratégies de diagnostic et de traitement des saignements chez les patients sous assistance circulatoire mécanique. Le consortium focalise ses travaux sur le facteur de risque de saignement le plus connu : le facteur de Von Willebrand. Ce facteur est en effet cisaillé quand il est exposé aux perturbations du flux sanguin créées par le dispositif d’assistance circulatoire mécanique.

Coordinatrice du projet : Sophie SUSEN  - sophie.susenchru-lillefr

Partenaire : DIAGNOSTICA STAGO SAS, INSERM Délégation Paris 11, Université de Lille, CHU de Lille, ACTION - Coeur

En savoir plus

Contact

Service transversal d'expertise et aide au montage de projets : stempuniv-lillefr