Université

Gestion des déchets

L'université de Lille s'est engagée dans une ambitieuse stratégie de réduction des déchets mais aussi de tri  afin de mettre en place des circuits de redistribution. Un effort nécessaire face à l'urgence climatique, soutenu par la communauté des personnels et des étudiants.

Stop aux déchets !

  • Mise en place d’une politique d’achat responsable : harmoniser et mutualiser les livraisons pour éviter les emballages superflus ; faire le choix de matériels conditionnés avec moins d’emballages ; opter pour des produits éco-conçus…
  • Sensibilisation des étudiant·e·s sur les éco-gestes et notamment à utiliser leurs propres mugs et gourdes : les nouveaux distributeurs de boissons chaudes octroient une réduction pour les étudiants qui utilisent leur contenant et des fontaines à eau sont progressivement déployées sur tous les campus.
  • Généralisation des réunions et évènements "zéro plastique"
  • Organisation d’opérations du type « Zéro mégot » et "Clean Walk" et de projets culturels et artistiques  https://www.facebook.com/campusentransitionlille/videos/683298652111938/)

Le Projet Art & Déchets est une action crée et mise en place par le collectif lillois Campus en Transition.
Le concept est de faire de l'art avec les déchets émis sur le campus, pour mettre en lumière les tonnes de matières gâchées chaque jour pour des objets à usage unique dont la plupart ont une durée de vie inférieure à 30 minutes (repas à emporter).


Trier le bon grain de l'ivraie

L’université de Lille  renforce également ses actions en matière de tri :

  • Par une gestion de ses déchets classiques (papiers, cartons, ordures ménagères…) et ceux plus spécifiques (déchets électroniques, chimiques, radioactifs…) via des filières spécifiques et des éco-organismes certifiés comme Ecologic, Valdelia, Battribox....
  • Grâce au déploiement progressif de points d'apport volontaires au détriment des poubelles de bureau : cette mesure a également un impact social pour le personnel d'entretien.

Une seconde vie pour les matériaux triés

  • Une partie des objets triés est directement proposée en réemploi, comme le mobilier, auprès des composantes, des services et des associations étudiantes en demande.
  • L'Université de Lille essaie de trouver des filières pour le réemploi de ses déchets atypiques. Ainsi les bâches évènementielles sont "upcyclées" en sacoche pour ordinateur, les palettes et cartons sont proposées à des associations.