Aller au contenu

Innover en collaborant avec nous

Des prestations de services aux partenariats plus poussés comme les chaires industrielles, découvrez les différentes manières de collaborer avec nous.

Bénéficier d’une prestation de services

Prestations de services Quel fonctionnement ?

  • Demandes types : réalisation d’échantillons, caractérisation de produits, tests, mesures, essais, études, enquêtes, veille, études bibliographiques.
  • Moyens disponibles : plateaux techniques très complets, équipés d’équipements et dotés de personnels techniques formés à leur utilisation de pointe.
  • Obligation de résultats et de mise en œuvre des moyens matériels et humains pour répondre au cahier des charges de l’entreprise.
  • Coûts complets pris en charge par l’entreprise.
  • Propriété des résultats à l’entreprise dans le cadre des objectifs fixés par le contrat de prestation.
  • Éligibles au crédit d’impôt recherche (CIR).

Prestations de conseil
avec Consulid, notre équipe de doctorants-conseils

Vous vous demandez comment développer le champ de compétence de votre entreprise ? Vous auriez besoin de l’avis d’un expert pour un nouveau projet ? Vous souhaitez dynamiser vos projets avec de nouveaux collaborateurs dynamiques et innovants ? L’équipe de Consulid vous propose différents types de prestation : veille technologique, études de faisabilité, audit et conseil en innovation, soutien technique, formation

Collaborer avec nos laboratoires Des modalités adaptées à vos besoins

Collaborations courtes

Contrats de recherche
9 à 18 mois en moyenne

  • Réalisation d’un projet de recherche développement innovation (RDI).
  • Projets types : amélioration de produits existants par l’intégration de nouvelles technologies, de nouvelles fonctionnalités, conception et mise au point de produits innovants.
  • Création de propriété intellectuelle.
  • Éligibilité au crédit d'impôt recherche (CIR).
  • Possibilité de mise en place d’un contrat-cadre si les collaborations sont récurrentes avec l’entreprise.

Projets collaboratifs de recherche
12 à 48 mois en moyenne

  • Projets déposés en réponse à des appels à projets régionaux, nationaux ou européens.
  • Création de propriété intellectuelle.
  • Signature d’un accord de consortium entre les partenaires prévoyant les clauses de confidentialité, le partage de la propriété intellectuelle, l’exploitation des résultats et les actions de dissémination à mettre en place si financement public

Confier un projet de recherche à un·e doctorant·e
36 mois

  • Encadrement de la thèse par le laboratoire de recherche.
  • Signature d’un contrat d’accompagnement entreprise fixant le cadre financier, la gestion de la propriété intellectuelle, l’exploitation des résultats à l’issue de la thèse.
  • S’il/elle est salarié·e, le doctorant est éligible au CIR selon les mêmes critères que pour tout chercheur travaillant dans une entreprise.

Convention industrielle de formation par la recherche (Cifre)

Créer et stucturer ensemble une équipe de recherche commune
Labcom et équipes mixtes

Ces dispositifs visent à établir des partenariats bilatéraux au long cours, sur un thème spécifique, entre les acteurs de la recherche à l’université et des PME/ETI. Ils se concrétisent par une action partagée entre entreprise et laboratoire académique, s’appuyant sur de la recherche pour produire, à terme, de la valeur économique, scientifique et sociétale.

Les laboratoires communs sont nationaux (Agence nationale de la recherche − ANR), tandis que les équipes mixtes sont régionales (Hauts-de-France). Avec l’aide de l’ANR ou le soutien du conseil régional, des moyens sont alloués au laboratoire pour établir et conforter le partenariat avec l’entreprise et pour permettre le bon déroulement de la feuille de route. Un contrat cadre est signé entre les deux parties définissant le fonctionnement commun (pérennité, propriété intellectuelle, etc.)

Bruno Desprez Directeur général de Florimond Desprez

« Notre propre recherche a besoin d’être stimulée par d’autres intervenants : les collaborations sont donc essentielles. Un laboratoire commun nous permet d’aller plus loin qu’une somme de projets, et de construire une vraie thématique dans laquelle vont émerger des projets qu’on ne connaît pas encore. »

Exemples
de laboratoires communs et équipes mixtes

Conservation de la pomme de terre Axomama (avec Florimond-Desprez)

Prévoir le vieillissement des matériaux des installations électriques EM2VM (avec EDF)

Créé en 2008, ce laboratoire commun est le fruit d’une collaboration avec EDF R&D débutée il y a une quinzaine d’années sur le vieillissement des matériaux utilisés dans les moyens de production d’électricité d’EDF. Les travaux de recherche de ces trois entités sont reconnus dans le monde entier.

  • Nom : Étude et modélisation des mécanismes de vieillissement des matériaux (EM2VM)
  • Type : Laboratoire commun
  • Entreprise : EDF
  • Laboratoire : Unité Matériaux et transformation (Umet) et groupe de physique des Matériaux (GPM)
  • Contact : Charlotte Becquart charlotte.becquart@univ-lille.fr

Aliments laitiers innovants AlLInPep (avec Ingredia)

Face à la demande croissante en protéines alimentaires, Prospérité Fermière Ingredia et l’Institut Charles Viollette ont créé en décembre 2017, grâce au soutien du conseil régional, l’équipe mixte de recherche AlLInPep. Cette collaboration permet de développer des compétences, reconnues au niveau national et international, sur l’hydrolyse de protéines agroalimentaires dites « nobles » pour la production d’hydrolysats peptidiques « clean label » possédant des propriétés fonctionnelles et biologiques à destination des marchés de la nutrition, de la diététique spécialisée, de la cosmétologie et de la santé. En accélérant la recherche sur les peptides laitiers, l’équipe mixte développe de nouveaux procédés, produits et ingrédients peptidiques pour l’alimentation spécialisée.

  • Nom : Aliments laitiers innovants et peptidiques (AlLInPep)
  • Type : Équipe mixte laboratoire-entreprise
  • Entreprise : Prospérité Fermière Ingredia
  • Laboratoire : Institut Charles Viollette/BioEcoAgro
  • Contact : Rozenn Ravallec rozenn.ravallec@univ-lille.fr

 

Créer un partenariat fort sur un axe différentiant

Chaires industrielles

Quelques exemples

Architectures neuromorphiques pour la vidéoprotection ANVI-Luxant

Cette chaire va explorer des systèmes de traitement automatisé des images de vidéoprotection. Elle s’attachera principalement à deux applications (détecter les comportements anormaux dans les transports et les vols dans les magasins).

Scientifiquement, elle utilisera un nouveau type d’intelligence artificielle. Les technologies habituelles utilisent des réseaux de neurones artificiels dits « profonds » (deep learning). Mais ces méthodes, qui ont besoin d’être entraînées à partir d’une très grande quantité de données, ont plusieurs inconvénients : elles nécessitent une intervention humaine et des capacités de calcul considérables, fortement consommatrices d’énergie, et sont vulnérables à certaines classes d’attaques informatiques.

La solution que va explorer la chaire est d’utiliser d’autres types de réseaux de neurones (dit impulsionnels), plus proches de la réalité biologique. Ils permettent d’envisager des caméras de surveillance autonomes et capables de s’adapter à leur environnement. Plusieurs équipes lilloises sont en effet pionnières de ces technologies.

  • La chaire est faite en collaboration avec plusieurs entités du groupe Luxant, leader mondial de la sécurité privée, et le pôle i-Trans
  • Laboratoires : CRISTAL, SCALAB, IEMN
  • Chaire MEL/I-Site

site web

 

 

*Image : ZEISS Microscopy from Germany [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Mode circulaire Tex & Care

Face aux impacts environnementaux et sociaux majeurs de l’industrie textile, la mode tend à se réinventer et à transitionner vers des modèles économiques plus vertueux. Ainsi, Tex&Care, la chaire de la mode circulaire, entend accompagner et soutenir l’ensemble des acteurs de la filière, du fabricant au consommateur, à évoluer vers une mode plus soutenable.

www.youtube.com/watch

Photo : Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - cc-by-sa-3.0

Développer votre projet d’entreprise innovante

Avec Cré’Innov, l’incubateur de l’université

Cré'Innov favorise et développe la création d’entreprises innovantes en lien avec l’université. Il accompagne chaque étape du processus de création : coaching personnalisé, recherche de financement, hébergement, networking etc. Il collabore activement avec les parcs d'innovation des Hauts-de-France (Euratechnologies, Eurasanté, Plaine Image...) et travaille en lien étroit avec la société d’accélération de transfert de technologies (SATT Nord).

260

projets accompagnés

89

projets accueillis en incubation