Aller au contenu

DIPLÔME D'UNIVERSITÉ - CYCLE1 MUSICIEN INTERVENANT Parcours Musicien intervenant

  • Durée: 4 semestre(s)
  • Accessible en: Formation initiale , Formation continue
  • Langue(s) d'enseignement: Français
  • Niveau de diplôme requis à l'entrée: BAC+2
  • Niveau de diplôme validé à la sortie: BAC+3
  • N°RNCP: RNCP36880
  • 20240713

Objectifs de la formation

Vous souhaitez conjuguer votre amour de la musique, votre plaisir à la pratiquer, l’inventer, la détourner, l’arranger et votre désir de la transmettre ?
Vous aimez vous lancer dans des projets qui allient les instruments et la voix, le travail du corps et de la scène, l’écriture et l’improvisation, les musiques actuelles et traditionnelles, la création contemporaine et la musique « de répertoire » ?
Vous avez l’envie de faire se rencontrer les artistes et le public et de permettre au plus grand nombre d’accéder à la pratique musicale ?
Le CFMI vous propose une formation qui répond à ces aspirations et qui conduit à un métier grâce au DUMI, le diplôme universitaire de musicien intervenant, reconnu au niveau 6 (niveau bac+3).

Spécificités de la formation

Option Préparation à l'entrée au CFMI

Vous êtes intéressé·e par une poursuite d’études au CFMI et l’obtention du DUMI mais encore trop jeune pour y entrer ?
L’option Préparation à l’entrée au CFMI permet, au cours des trois années de la licence Arts parcours Musique et musicologie, de suivre des enseignements spécifiques (instrument, voix, direction, formation musicale, improvisation…), de conforter son projet professionnel et de se préparer aux tests d’entrée dans le cursus DUMI.
L’accès à cette option suppose d’être préalablement inscrit·e en licence Arts, parcours « Musique et Musicologie » par le biais du portail Parcoursup (attention à bien respecter les délais et les procédures).
L’admission à l’option elle-même se fait sur dossier et entretien au cours du mois de septembre. L’effectif est limité et l’étudiant·e doit s’inscrire en parallèle au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Tourcoing où se déroulent une partie des cours et avec lequel le CFMI a passé une convention.

Compétences visées

Le musicien intervenant est à la fois un musicien, un pédagogue et un acteur du développement culturel. Il conçoit, conduit et encadre, en partenariat avec d’autres professionnels (enseignants, responsables et élus locaux, artistes…), des projets musicaux permettant l’accès à la pratique musicale de publics variés : les enfants (à l’école et hors école), les tout-petits, les adultes amateurs, les personnes malades, handicapées, incarcérées…
Il travaille sur un territoire (un quartier, une ville, une agglomération…) au sein d’une structure (une collectivité territoriale, une école de musique, une association…) ou en indépendant et met en lien, par ses projets, le milieu scolaire, les conservatoires et les autres lieux de pratique, de création ou de diffusion de la musique.
Son action contribue à la vie culturelle de la collectivité où il travaille. Son expertise en matière d’éducation artistique et son esprit de recherche et d’innovation lui permettent de prendre part à la définition des actions et des politiques locales en vue de la démocratisation de l’accès à la musique et la culture.

Pré-requis

Ce qui prime dans ce métier, c’est la volonté de partager et de transmettre.
Le musicien intervenant doit être convaincant dans ses propositions artistiques et savoir créer des moments propices à l’échange, la découverte et l’apprentissage.
Ses interventions auprès des enfants nécessitent enthousiasme, patience et autorité et il doit faire preuve d’imagination dans la conception des projets ainsi que de rigueur pour les mener à bien.
Il doit savoir travailler en équipe et posséder le sens de l’écoute et du dialogue pour s’adapter à différents publics.

Conseils pour se préparer

  • Les relevés rythmiques, mélodiques, harmoniques et le déchiffrage nécessitent une maîtrise minimale de l’écrit en musique. Adressez-vous le cas échéant à une école de musique ou un conservatoire afin d’être orienté vers un cours de formation musicale adapté à votre projet.
  • La voix est un outil indispensable au musicien intervenant. Entraînez-vous, à chanter, à déchiffrer. Acquérez suffisamment de technique vocale pour être capable d’interpréter une chanson devant un public.
  • Concevez un programme instrumental et vocal véritablement musical, où vous êtes à l’aise, qui vous mette en valeur et qui soit le reflet de votre personnalité. Il n’y a pas d’esthétique musicale imposée ou interdite.
  • Le jury sera attentif à votre aisance relationnelle. Multipliez autant que possible les expériences qui vous préparent au partage et à la transmission (encadrer des groupes d’enfants, animer des ateliers, diriger un choeur ou un ensemble, pratiquer la musique en groupe, danser…).
  • Explorez des univers culturels et artistiques variés, par l’écoute, par le jeu, par la fréquentation de concerts, par des pratiques diverses. Le champ est vaste : musiques contemporaines et actuelles, musiques anciennes, musiques traditionnelles européennes ou non, musiques expérimentales, musique électroacoustique, chanson…
  • Informez-vous, par des rencontres et des lectures, sur le métier de musicien intervenant, afin de conforter votre projet et de vous engager dans cette voie en connaissance de cause.

Modalités d'admission/ Conditions d'accès

  • Être titulaire du baccalauréat (ou d’un titre admis en équivalence) ;
  • Justifier de deux années d’études supérieures ou avoir exercé une activité permettant la validation d’acquis antérieurs ;
  • Posséder une bonne maîtrise technique de son instrument et de sa voix, une identité musicale affirmée, une expérience musicale diversifiée ;
  • Faire preuve de motivation, de maturité et de sens des responsabilités pour travailler avec des publics divers (enfants, tout petits, personnes en situation de handicap, etc.).

Des dérogations sont possibles en fonction des parcours des candidats.

Si vous exercez déjà le métier de musicien intervenant, vous pouvez accéder au DUMI par le biais de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Se renseigner auprès service de la formation continue et de l’alternance. (http://formationpro.univ-lille.fr/).

Le dossier de candidature est à constituer via une application en ligne eCandidat au cours du 1er trimestre 2024.

Il est conseillé de prendre contact avec le secrétariat pédagogique du CFMI auparavant.
Les candidats retenus suite à l’examen des dossiers sont convoqués pour des tests qui comprennent des épreuves d’écoute, des épreuves instrumentales et vocales ainsi qu’un entretien.
Le CFMI organise généralement une session de tests en mai-juin ; et parfois une autre en septembre.

Les épreuves se déroulent sur une seule journée pour un candidat.
L’inscription au CFMI n’est définitive qu’après l’inscription administrative à l’université.

 

Organisation de la formation

  • 2 années de formation à temps plein (possibilité d’étaler la formation, sous conditions).
  • 1500 heures d’enseignement, d’ateliers musicaux et de stages, soit environ 27 heures par semaine.
  • Chaque semestre possède une « couleur » particulière et s’inscrit dans une progression où l’étudiant gagne progressivement en maîtrise et en autonomie.
  • Les stages en école et les interventions dans d’autres milieux menées dans le cadre du parcours personnalisé permettent aux étudiants de développer une expérience solide et pertinente, de s’insérer peu à peu dans le réseau professionnel et de trouver leur place dans des situations et des emplois divers, alliant pratique artistique, actions de médiation, interventions au sein des écoles et d’autres lieux de vie.
  • La formation dispensée au CFMI est professionnelle, à la fois musicale et pédagogique, théorique et pratique. Les disciplines enseignées et les nombreuses mises en situation permettent de conforter sa personnalité musicale et artistique (instrument, chant, conduite des pratiques collectives, accompagnement, percussions, mais aussi travail corporel et théâtral), d’apprendre à mener des projets musicaux avec des partenaires divers à destination des enfants ou d’autres publics, de se doter d’outils nécessaires au métier (technique du son, informatique musicale, organologie, etc.) et de renforcer sa culture et sa réflexion.

Programme

  • Chanter et faire chanter (400h)
    • Technique vocale individuelle et collective, travail de répertoire (analyse et interprétation), atelier choral, conduite des pratiques collectives, classes d’application, spectacle de chansons, concert choral.
  • Jouer, inventer, créer, partager (400h)
    • Percussions, instrument d’accompagnement, improvisation, arrangement, composition, organologie pratique, musique concrète, technique du son et lutheries électroniques, pratique de la scène, danse, création de spectacles (ciné-concert, spectacle de chansons, concert-création, bal folk, etc.).
  • Intervenir dans des milieux diversifiés (700h)
    • Culture professionnelle et pédagogique
      Connaissance des milieux et des institutions, stages d’observation, psychologie des apprentissages, physiologie de la voix et développement psychomoteur de l’enfant, pédagogie générale et didactique de la musique, méthodologie de projet, analyse d’expériences, expression écrite et orale, langue vivante, préparation aux entretiens et aux écrits professionnels.
    • Mises en situation
      Stages en milieu scolaire (projet vocal, projet de création, spectacle en écoles élémentaires et maternelles), interventions dans d’autres milieux (parcours personnalisé : conservatoires, structures d’accueil de la petite enfance, médiation du spectacle vivant, ateliers dans le secteur de la santé, du handicap, du social, projet artistique personnel, etc.).

Poursuite d'études

Le CFMI permet aux musiciens intervenants diplômés de poursuivre leur formation tout au long de leur vie professionnelle par des ateliers et des stages de formation continue.
L’intégration du DUMI dans le schéma européen des formations (niveau II ou "bac + 3 " ouvre la possibilité de poursuivre des études, notamment vers des Masters conduisant aux métiers de l’encadrement, de la médiation, du management ou du développement culturel et territorial ainsi que de l’enseignement musical.

Insertion professionnelle

Le Diplôme permet l’accès au cadre d’emploi d’assistant territorial d’enseignement artistique au sein de la fonction publique territoriale ainsi qu’à des emplois salariés ou en indépendant dans les secteurs artistique, culturel, éducatif et social.

Responsable Parcours FC


Jean JELTSCH
(33) 03.20.41.73.13 - 06.75.25.32.24

Secrétariat Pédagogique


Kadra SERIR
(33) 03.20.41.73.11

Responsable pégagogique


Philippe POISSON
(33) 03.20.41.73.12 - 06.70.67.82.52