Aller au contenu

Aides et outils contre les violences

L'Université de Lille s'engage à accompagner les victimes de différentes formes de violences, qu'elles soient familiales, psychologiques, sexistes ou sexuelles. 

Réagir face à une violence sexiste et/ou sexuelle

Une formation de prévention et de sensibilisation
Accessible à la communauté universitaire et obligatoire pour les associations

Pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles (VSS), l’Université de Lille propose aux salarié·e·s qui le souhaitent et aux associations étudiantes de suivre une formation de prévention et de sensibilisation. Cette dernière est désormais obligatoire pour toutes les associations souhaitant être agréées par l’université (en s’inscrivant via le bureau de la vie étudiant et du handicap).
 

Un guide pour informer et accompagner
Pour les victimes et témoins de violences

Depuis 2019, la mission égalité travaille également à la création d'un guide permettant d'informer et d'accompagner les victimes et les témoins de VSS. Le guide Violences sexistes et sexuelles : que faire, qui alerter ? 6 points à retenir a été construit à la suite de réunions avec des associations étudiantes qui nous ont rapporté des témoignages d'étudiant·es qui n'ont pas su vers qui se tourner après avoir été victimes ou témoins de VSS.

Ce guide est conçu autour de 6 étapes, allant d’une situation d’urgence à la mise en place d’une procédure administrative et/ou judiciaire, en passant par les différents moyens permettant de réduire les traumatismes des victimes, comme des témoins. Nous invitons chacune et chacun à consulter ce guide et à le conserver précieusement.

Télécharger le guide

Associations partenaires du guide

Nous remercions chaleureusement les associations étudiantes qui nous ont accompagnées sur ce projet : Adespol Apsyle , Bio LilleFAELHe For She  Géosciences, La Goutte d'eauOlympe se bougeOser dire non

La Maison de la médiation de l'université

Ouverte à tou‧te‧s les étudiant‧es et personnels de l’université, la maison de la médiation est un lieu d’accueil, d’information et de réponse aux questions juridico-administratives. Elle a pour missions de prévenir les comportements abusifs comme les conflits, de pacifier les relations, de sensibiliser la communauté universitaire aux questions notamment de promotion de l’égalité, de lutter contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles, et de veiller au respect de de la laïcité. Elle dispose également de dispositifs comme les cellules de lutte contre le harcèlement sexuel et harcèlement moral.

maison-mediationuniv-lillefr

Outils pour reconnaître les violences psychologiques ou sexuelles

Comment savoir si moi-même ou un·e ami·e subit des violences psychologiques, physiques et/ou sexuelles ? Quelles sont les situations normales et quelles sont les situations inacceptables ? Pour vous aider à vous repérer et à comprendre les violences et leurs mécanismes systémiques, nous avons sélectionné des outils vous permettant de les repérer et de les comprendre.

CONTACTS LOCAUX ET NATIONAUX GRATUITS

Si vous-même ou une personne que vous connaissez est en danger immédiat, composez le 17

  • Téléphone : 3919 (tous les jours, 9h00-19h00).
  • SMS : 114 : Envoyez votre adresse par SMS pour une intervention rapide. Effacez le message envoyé de votre téléphone pour vous protéger après envoi.
  • Plateforme de signalement en ligne : https://www.service-public.fr/cmi
     
  • Certains supermarchés hébergent également des permanences d’associations. A Villeneuve-d’Ascq, le CIDFF ainsi que les associations SolfaLouise Michel tiennent une permanence du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00, au rez-de-chaussée du centre commercial V2, niveau de la Porte du Héron (anciennement Mango). Contact : 06 72 02 85 02.
  • A Villeneuve-d’Ascq, Association Louise Michel, joignable par téléphone au 07 77 0623 80 et par mail : asslouisemichelfreefr
  • Au sein du centre commercial V2, En voiture Nina et Simon‧e‧s organise des ateliers d'écriture inclusifs, de la sophrologie, ou encore des cafés sexo. Inscriptions recommandées par sms au 0603387969 ou par mail à ninaetsomonesgmailcom
     
  • A Lille, le CIDFF (Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles) est joignable par téléphone du lundi au vendredi (03 20 70 22 18) et répond par Tchat sur Facebook les lundis, mardis et vendredis de 14h00 à 16h00.
  • Solfa Écoute reste joignable les lundis de 13h00 à 17h00, les mardis de 09h00 à 19h00, les mercredis de 09h00 à 17h00, les jeudis de 08h00 à 15h00, et les vendredis de 09h00 à 17h00 au 0320579427. L'association est aussi joignable par SMS au 0658236579.
  • L'association L'échappée peut écouter, accompagner, ou proposer une mise à l'abri.
  • Référente départementale "Violences conjugales" pour l'arrondissement de Lille : sandrine.ballonetreferenteviolencesconjugalesfr
  • Allô Victime : Permanence téléphonique gratuite du barreau de Lille, du lundi au vendredi de 0!h00 à 20h00 : 0320550955.
     
  • A Roubaix, l'association Voix de Nana peut vous accompagner.
     
  • Répertoire des associations lilloises ici et cartographie des structures d'accueil et d'écoute des Hauts-de-France ici.
  • Dans la région, le bus Nina et Simon.es sillonne la région pour venir à votre rencontre. Retrouvez leur planning sur leurs réseaux sociaux : Facebook et Instagram.
  • Dans les Hauts-de-France comme ailleurs en France, consultez le document de référencement des actions régionales contre les VSS ici (document établi par l'association Nous Toutes).

Téléphone : 119.
Plateforme de signalement en ligne.

Numéro vert dédié au crime d'inceste : du lundi au vendredi de 10h00 à 19h00 :

  • 0 805 802 804 (métropole),
  • 0 800 100 811 (Outre-Mer).
  • J'en suis, j'y reste : association lilloise. Il est possible de se rendre à leurs permanences ou de les contacter par mail ou par téléphone : centrelgbtjensuisjyresteorg / 03 20 52 28 68
  • Le Refuge : ligne téléphonique d'urgence ouverte 7j/7 24j/24 : 0631596950
  • SOS Homophobie : tchat ouvert 7j/7 de 18h00 à 20h00

Composez le 3977

0 805 500 005 (numéro vert mis en place par la MGEN).

Contacts