Aller au contenu

L'Université a mis en place des actions afin de favoriser la mobilité douce et active sur ses campus.

En 2015, les déplacements (domicile-campus, inter-campus…) représentaient 62% des émissions de gaz à effet de serre de l’Université. Consciente de ce constat, l'université a décidé d’agir en faisant de ce secteur et ses impacts, un axe d’action prépondérant dans la réponse qu’elle souhaite formuler face aux enjeux climatiques actuels, et dans ses objectifs de réduction de son bilan carbone.

La maison du vélo Apprendre à réparer et entretenir soi-même son vélo

La Maison du Vélo propose pour l’ensemble de la communauté, des ateliers d’auto-réparation vélos plusieurs fois par semaine. En partenariat avec l’association des Jantes du Nord qui les anime, ces ateliers permettent d'apprendre à réparer et entretenir soi-même son vélo, tout en ayant un accompagnement sur-mesure.
Occasionnellement, ces ateliers se délocalisent sur les différents campus afin que chacun.e puisse en bénéficier.

Les services aux usagers Encourager la mobilité active

L’université s’est équipée d’une flotte d’une centaine de vélos afin de proposer aux étudiant.e.s démuni·e·s, un vélo de prêt le temps de l’année universitaire.
Ces vélos peuvent également être empruntés par les diverses composantes universitaires pour d’éventuelles actions/événements. Des équipements de type arceaux et garages sécurisés répondent à la problématique du stationnement.
L’Université permet également à ses personnels de télétravailler, faisant ainsi du non-déplacement, une forme de mobilité durable.

Carte des stationnements vélos

Des dispositifs pour favoriser la mobilité douce

En dehors de ces équipements et services, l’Université s’est pourvue de dispositifs incitatifs à la mobilité durable à destination de ses personnels.
Le Forfait Mobilité Durable (FMD) permet aux personnels se déplaçant à vélo ou covoiturant de bénéficier d’une prise en charge des frais liés au trajet domicile-travail pour un montant maximal de 200 euros.
L’Université permet également à ses personnels de mettre en place une procédure de télétravail, faisant ainsi du non-déplacement, une forme de mobilité durable.